Normal view MARC view ISBD view

Homo sapienne / Niviaq Korneliussen ; préface de Daniel Chartier ; traduction du danois par Inès Jorgensen ; validation linguistique à partir du texte original groenlandais par Jean-Michel Huctin.

By: Korneliussen, Niviaq, 1990- [auteur.].
Material type: materialTypeLabelBookSeries: Roman.Publisher: Saguenay, QC : La peuplade, 2018Description: 213 p. ; 19 cm.ISBN: 9782924519585.Uniform titles: Homo sapienne. Français Subject(s): Groenlandais -- Romans, nouvelles, etc | Minorités sexuelles -- Romans, nouvelles, etc | Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc | Changement (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc | Nuuk (Groenland) -- Romans, nouvelles, etcGenre/Form: Romans sociaux.Summary: Révélant une voix exceptionnelle, Homo sapienne suit la vie de cinq jeunes dans la ville de Nuuk, capitale du Groenland. Ils vivent des changements profonds et racontent ce qui, jusqu'à maintenant, a été laissé sous silence : Fia découvre qu'elle aime les femmes, Ivik comprend qu'elle est un homme, Arnaq et Inuk pardonnent et Sara choisit de vivre. Sur l'île de la colère, où les tabous lentement éclatent, chacune et chacun se déleste du poids de ses peurs. Niviaq Korneliussen manie une langue crue, sensible et indomptée. Elle parle du désir universel d'être soi, socialement, intimement, confiante que les cœurs et les corps sauront être vrais. [BTLF]
List(s) this item appears in: Nouveautés - Mai 2018
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Status Date due Barcode
Books Bibliothèque à livres ouverts
Patrimoine QC | QC Collection
KOR (Browse shelf) Checked out 04/07/2018 X29757

Traduction de: Homo sapienne.

Révélant une voix exceptionnelle, Homo sapienne suit la vie de cinq jeunes dans la ville de Nuuk, capitale du Groenland. Ils vivent des changements profonds et racontent ce qui, jusqu'à maintenant, a été laissé sous silence : Fia découvre qu'elle aime les femmes, Ivik comprend qu'elle est un homme, Arnaq et Inuk pardonnent et Sara choisit de vivre. Sur l'île de la colère, où les tabous lentement éclatent, chacune et chacun se déleste du poids de ses peurs. Niviaq Korneliussen manie une langue crue, sensible et indomptée. Elle parle du désir universel d'être soi, socialement, intimement, confiante que les cœurs et les corps sauront être vrais. [BTLF]

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

Powered by Koha